4 conseils pour éviter le ghosting de ses candidats

Julie Delcourt 18 février 2022 0 Comments

L

e ghosting ou comment un candidat disparaît après un revirement soudain, sans aucune explication, demeure une situation courante lors d’un processus de recrutement. Les conséquences sont lourdes pour la société, entre frustration et perte de budget. Mais comment éviter le ghosting de ses candidats ?

1# Réduire le délai de recrutement

Il est difficile de recruter une personne lorsque le processus de recrutement dure plusieurs mois. L’attente pour les deux parties se fait longue et le candidat peut se lasser et perdre toute motivation. Il faut aussi garder à l’esprit que celui-ci peut être engagé dans d’autres processus avancés avec d’autres employeurs.

C’est pourquoi il faut essayer d’accélérer au maximum cette étape de recrutement. Concrètement, n’excédez pas 15 jours entre le moment où vous prenez contact avec la personne qui postule et le moment où vous lui dites si elle est sélectionnée.

L’onboarding du candidat doit être constamment alimenté. Tout l’enjeu est de garder contact avec lui à chaque fois qu’un nouvel élément le permet : à l’issue d’un entretien, lorsqu’il rencontre un futur collègue, le manager, etc. Avec une telle approche vous engagerez votre candidat sur le long terme.

2# Rendre son annonce attirante et honnête

Si votre offre d’emploi est alléchante c’est un plus ! Mais il ne faut pas qu’elle le soit trop non plus car si le contenu du poste ne correspond pas à ce à quoi le postulant s’attend, il risque de ne plus avoir envie d’être recruté.

Il est donc important de valoriser les points forts de la fonction dans votre annonce. Celle-ci doit suffisamment donner de détails sur les valeurs de l’entreprises, son fonctionnement, ses activités, etc. L’offre d’emploi doit être claire, précise et sans trop d’éléments de marketing. Il est question de trouver un juste milieu entre l’humain et la société.

Lisez aussi : Comment lutter contre l’absentéisme au travail?

3# Jouer la carte de la transparence

Un candidat ne ghoste pas tout le monde. Si vous jouez la carte de la transparence dans votre processus de recrutement, l’implication de votre candidat sera plus forte. Type de contrat, rémunération, environnement de travail, avantages, déroulement du processus d’onboarding, équilibre vie privée/vie pro, etc.

Plus vous serez clair sur ce que vous proposez, plus le candidat vous accordera sa confiance. Vous pouvez aussi mettre ce dernier en contact avec l’ambassadeur de votre société ou avec l’un des salariés de la société afin qu’il comprenne mieux les valeurs.

4# Améliorer l’expérience candidat

Malgré l’attention et les efforts portés par les recruteurs pour fidéliser leurs candidats, ils arrivent que certains se transforment en fantôme. Il est important d’analyser les raisons du ghosting de vos postulants et de rectifier le tir. Apprenez de vos erreurs.

Cherchez constamment à améliorer l’expérience candidat. Pour ce faire, il est intéressant de se pencher sur les différentes étapes de votre processus de recrutement et voir lesquelles conduisent à la fuite de vos candidas et de les revitaliser. Enfin, vous pouvez toujours demander à vos ex-candidats de compléter une questionnaire de satisfaction pour obtenir des informations intéressantes et en tirer des leçons.

Lisez aussi : Deux Belges sur trois se disent passionnés par leur travail

AboutJulie Delcourt

Laisser un commentaire