Êtes-vous prêts à recruter la génération Y?

Julie Delcourt 14 mars 2020 0 Comments

E

n 2025, les Millennials représenteront 75% de l’effectif mondial, soit un nombre potentiellement considérable de candidats. Il s’agit de profils bien spécifiques à recruter, aux attentes, notamment salariales, bien différentes des anciennes générations.

Ce constat ressort de l’étude menée par Automatic Data Processing (ADP), le leader mondial des solutions de gestion du capital humain, qui a sondé l’opinion de 1.000 salariés en Europe, dont un tiers appartient à la Génération Y.

Les répondants affirment avoir ressenti un sentiment plus positif que leurs ainés au moment du versement de leur dernière paye. C’est principalement un sentiment de joie (32%) ou d’accomplissement (27%) qui prédomine. La déception (15%) et le stress (8%) sont peu présents.

De nos jours, les options de payement se diversifient, et les plus jeunes salariés, contrairement à leurs aînés, les envisagent, loin des virements transactionnels traditionnels. Ainsi, bien qu’ils privilégient toujours la somme dûment versée sur leur compte courant, ils présentent d’autres attentes envers leur employeur. D’ici 10 ans, les Millennials se disent ouverts à des alternatives modernes telles que le versement de leur rémunération via une plateforme numérique (65%), par mobile (61%), par cartes prépayées (51%) ou même en cryptomonnaie (35%).

Plus encore, près de la moitié de ces jeunes salariés aspire à recevoir de la part de l’employeur des conseils dans la gestion de leurs finances. Et 68% des 25-35 ans sont d’ailleurs prêts à confier leurs données personnelles à leur patron afin de recevoir des conseils.

C’est dire que la jeune génération a une autre vision de l’argent et de sa valeur. Le profil de l’employé a bien changé, innovant et différent de ce que le RH a l’habitude de sonder et d’encadrer. Il va falloir composer avec. Alors, êtes-vous prêts ?

AboutJulie Delcourt

Laisser un commentaire